• Enviro-accs
  • Enviro-accs
  • Enviro-accs
  • Enviro-accs
  • Enviro-accs
  • Enviro-accs
  • Enviro-accs
  • Enviro-accs
  • Enviro-accs
  • Enviro-accs
  • Enviro-accs
  • Enviro-accs

Système de séchage indirect des boues (swiss combi) – Berlie Technologies Inc.

Description de la technologie
La technologie Swiss Combi développée par Berlie Technologies Inc. permet le traitement de boues de stations d’épuration municipales ou de boues industrielles. Le séchage thermique des boues traitées assure une diminution maximale du volume de boues et l’obtention d’une matière granulée stable, pasteurisée et homogène. Les granules peuvent ensuite être valorisés en agriculture ou comme combustibles.

Les boues déshydratées sont mélangées à une certaine quantité de boues sèches (les fines), puis elles sont acheminées vers un tambour sécheur où la température varie de 450 °C (à l’entrée) à 130 °C (à la sortie). La rotation du tambour assure l’uniformité du séchage et le transport des boues granuleuses. Ces dernières entrent ensuite dans un cyclone puis dans une vis de refroidissement. Enfin, un tamis vibrant permet la séparation des granules en fonction de leur dimension. Avant l’entreposage, la température des granules est abaissée jusqu’à 35°C au moyen d’une vis refroidissante.

Performances
Berlie Technologies Inc. fabrique des unités stationnaires d’une capacité de 1 000 à 6 000 kg/h d’évaporation d’eau, des unités mobiles de 1 000 kg/h d’évaporation d’eau ainsi que des unités semi-mobiles de 500 et 1 000 kg/h d’évaporation d’eau. La siccité du produit fini devra se situer entre 92 % et 95 %.

Le procédé propose les avantages suivants :

  • le produit final est un granulé non-poussiéreux, homogène, de taille définie qui peut être entreposé sans inconvénient ;
  • des boues d’origines très variées peuvent être traitées (boues municipales et industrielles);
  • Les équipements du système sont maintenus en légère succion prévenant ainsi les dégagements de poussière dans la pièce ;
  • le mode de fabrication des granules minimise les frais d’entretien et assure une fiabilité maximale ;
  • la circulation de l’air de séchage en circuit fermé élimine toute émanation d’odeurs.

Le procédé stabilise les boues par pasteurisation, détruisant les pathogènes. Le produit fini peut être revendu comme engrais ou combustible.

Les sous-produits de la technologie sont les gaz de combustion. Ces gaz, après avoir transmis leur chaleur à l’air de séchage par l’intermédiaire de deux échangeurs de chaleur, sont aspirés vers la cheminée. Les émissions atmosphériques du système rencontrent les normes de pollution VOC, NOx, Sox, particules.

Limites d’application
Tous les types de boues peuvent être traités, à la condition que ces boues aient la siccité appropriée au départ (entre 15 % et 40 % de matière sèche).

Installation et fonctionnement
Les dimensions du séchoir à boues sont variables. À titre d’exemple, une unité de 1 000 kg/h d’évaporation d’eau occuperait un bâtiment de 11 m par 19,5 m.

Le fonctionnement du procédé ne requiert les services d’un opérateur que quelques heures par jour. Aucune mesure de protection spéciale n’est nécessaire pour celui-ci. Les boues peuvent être alimentées directement à partir de l’équipement de déshydratation dans une trémie tampon, puis vers le séchoir.

L’alimentation en énergie peut être adaptée en fonction des carburants disponibles (gaz naturel, biogaz, propane, mazout ou gaz chauds).

Coûts
Le fonctionnement très automatisé ainsi que la simplicité de l’installation entraînent des coûts de main-d’oeuvre réduits (un ou deux employés qui supervisent également la déshydratation mécanique).

Information supplémentaire
La technologie du séchoir à boues a d’abord été acquise sous licence pour ensuite faire l’objet d’un important développement au Québec. En cinq ans, plus de 750 000 $ ont été investis par Berlie Technologies Inc.

Huit unités de séchage à boues de Berlie Technologies Inc. sont actuellement en service au Canada et aux États-Unis. Elles sont situées dans les villes de Québec, Gatineau, Smiths Falls (Ont.), Baltimore (MD), Montréal, Laval, Windsor (Ont.), UOSA (VA) et deux autres projets ont déjà été réalisés en France soit, à Toulouse et à Quimper.

Contacts

Berlie Technologies Inc.
M. Bertrand Blanchette, Président
1245, rue Industrielle
Laprairie, Québec, J5R 2E4

Téléphone :    (450) 444-0566 p. 228
Télécopieur :    (450) 444-2227
Courriel :    info@berliefalco.com
Site Internet :    http://www.berliefalco.com