Retombées du programme Climat municipalités

Par Isabelle Audet, B.Sc., M.Env.
Conseillère technique

Environnement_Programme_Climat-Municipalités_

De 2009 à 2013, le programme Climat municipalités du ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP), a activement soutenu financièrement les organismes municipaux dans la réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) par l’élaboration de leur inventaire GES et d’un plan d’action de réduction. Ce programme, découlant de la mise en oeuvre de la mesure 5 du Plan d’action 2006-2012 sur les changements climatiques (PACC) du gouvernement québécois, a été reconduit à la priorité 2 du nouveau PACC 2013-2020 : Le Québec en action vert 2020. Maintenant fermé à de nouvelles demandes, le ministère travaille actuellement à l’élaboration d’une nouvelle version du programme qui sera adaptée aux besoins du milieu municipal.

Le programme Climat municipalités 1 avait pour principaux objectifs de :

  • faire en sorte que les organismes municipaux disposent d’un inventaire de leurs émissions de GES générées sur leur territoire afin de mieux déterminer les actions à entreprendre en vue de les réduire;
  • inciter les organismes municipaux à se doter d’un plan d’action afin de réduire leurs émissions de GES de façon durable sur leur territoire;
  • aider les organismes municipaux à se prémunir contre les éventuels impacts des changements climatiques sur leur territoire;
  • soutenir les organismes municipaux dans la sensibilisation de tous les acteurs (citoyens, organisations non gouvernementales, institutions publiques, entreprises privées, etc.) pouvant contribuer à la mise en œuvre de leur plan de réduction des émissions de GES et de leur plan d’adaptation aux changements climatiques, le cas échéant. 

Selon les données rendues publiques par le MDDEFP, un total de 253 organismes municipaux du Québec se sont engagés dans la réduction de leurs émissions de GES à l’aide du programme Climat municipalités. Ainsi, grâce à ce programme, près de 80 % de la population québécoise vit sur un territoire géré par un organisme municipal possédant une stratégie de réduction de ses émissions de GES.

Enviro-accès est fière d’avoir pu accompagner une cinquantaine de municipalités et trois MRC dans le cadre de ce programme. Notre implication auprès des organismes municipaux nous a permis de mieux comprendre le contexte spécifique à ce milieu, ses problématiques mais aussi d’élaborer des solutions efficaces et durables pour la réduction des GES.

Notre travail dans le cadre du programme Climat municipalités permet également de dresser un portrait représentatif des différentes sources des émissions de GES municipales[1]. Voici quelques faits saillants :

Inventaire GES mun_moyenne

Figure 1: Proportion moyenne des émissions de GES d’une municipalité par catégorie

Sources d’émissions GES municipales
Le programme Climat municipalités demande de séparer les émissions de GES selon deux secteurs et cinq catégories. Le secteur corporatif inclut les bâtiments municipaux, les équipements motorisés et le traitement des eaux usées tandis que le secteur de la collectivité inclut les matières résiduelles et le transport de la collectivité.

Inv_GES_corporatif

Figure 2: Proportion moyenne des émissions de GES d’une municipalité par catégorie pour le secteur corporatif.

Toutes municipalités, quelle que soit sa taille ou sa localisation, présente essentiellement le même portrait d’émissions et possèdent comme principale source le transport de la collectivité. La figure 1 présente une moyenne de la distribution des émissions de GES municipales pour l’ensemble des cinq catégories. La figure 2 illustre les émissions pour le secteur corporatif seulement.

Engagement des municipalités envers la réduction de leurs émissions de GES
En plus de dresser un portrait de leurs émissions, les municipalités participantes au programme du MDDEFP se sont engagées dans un processus de réductions par l’élaboration d’un plan d’action quinquennal. Présenté selon les mêmes secteurs et catégories que l’inventaire GES, ce plan d’action inclut des cibles précises de réduction de GES adaptées au contexte de chaque municipalité. Il est toutefois intéressant d’observer certaines tendances dans les engagements retenues par les municipalités participantes. Voici quelques statistiques [1]:

CO2eq_par_habitant

 

Objectif_reduction_GES

 

Pour l’ensemble des municipalités et MRC ayant travaillé avec Enviro-accès, ces engagements permettront la réduction de plus de 76 860 tonnes de CO2éq d’ici 2019! Voici quelques exemples d’actions qui seront mises en place :

  • Sensibilisation des employés à l’écoconduite
  • Adoption d’une politique visant au remplacement des véhicules en fin de vie par des véhicules moins énergivores
  • Sensibilisation/réglementation contre la marche au ralenti
  • Remplacement des systèmes de chauffage des bâtiments
  • Amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments
  • Vente à prix réduit de composteurs domestiques
  • Vente à prix réduit de trousses d’équipements économiseur d’eau potable et de barils de pluie
  • Sensibilisation au covoiturage et à la mise au rencart des vieux véhicules
  • Sensibilisation à l’herbicyclage
  • Mise en place d’un guide de pratique écoresponsable pour une gestion efficace de l’énergie et de biens consommables

Les efforts consentis par ces municipalités et MRC proactives pour réaliser un inventaire de leurs émissions de gaz à effet de serre et les réduire méritent d’être reconnus. L’attestation CarboresponsableMC, déjà obtenue par 38 de ces organismes municipaux, représente un moyen tangible d’afficher fièrement cette gestion responsable de ses émissions de GES et de son engagement en matière de lutte aux changements climatiques. En effet, le processus rigoureux qui doit être complété pour obtenir l’attestation CarboresponsableMC d’Enviro-accès réfère aux plus hauts standards et normes en matière de quantification et de vérification GES. Les exigences à rencontrer lui assurent une très grande crédibilité.


[1] Basées sur les 54 municipalités et les trois MRC, de 200 à 160 000 citoyens, avec lesquelles Enviro-accès a fait affaire dans le cadre du programme Climat municipalités du MDDEFP.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather